Soutien aux entreprises bretonnes : la plateforme de crowdfunding GwenneG noue un partenariat avec le Fonds d’investissement Nestadio Capital

Article paru sur le site de l’Agence Bretagne Presse

La nouvelle plateforme de crowdfunding régionale GwenneG (« petits sous » en breton) qui propose aux particuliers et aux professionnels de financer des projets sous forme de dons, prêts ou d’investissements en capital, s’allie à Nestadio Capital. Leur objectif commun étant de soutenir les initiatives économiques et l’emploi breton, GwenneG va ainsi étoffer son offre et permettre aux internautes de participer simplement au développement d’entreprises locales sélectionnées par les deux partenaires. A travers ce partenariat, le Fonds d’investissement breton qui soutient les projets des PME diversifie ses co-investissements en faisant appel au financement participatif. (suite…)

Quand le passé se construit un avenir : les aspects juridiques et fiscaux de la réhabilitation lourde immobilière

Quand le passé se construit un avenir : les aspects juridiques et fiscaux de la réhabilitation lourde immobilière

Anciens cloîtres, anciennes casernes, prisons ou cliniques, centres commerciaux « passés d’âge », zones industrielles rattrapées par les zones d’habitat, tertiaires ou commerciales ; l’aménagement de nos cités impose de plus en plus souvent aux opérateurs immobiliers de  « faire du neuf avec du vieux ».

Révélateur d’une identité, d’un dynamisme économique mais aussi d’une culture, le patrimoine bâti enfoui ou visible constitue un réel vecteur d’aménagement urbain. C’est alors que l’immeuble ancien redevient neuf… renaissance imposant la mise en œuvre combinée de réglementations dédiées.

Le Département Droit immobilier de FIDAL – Direction régionale Bretagne –  en fait le sujet d’un colloque « trans-matières et trans-métiers » en association avec la Faculté de Droit de Rennes, Sciences Po Rennes et le Groupe Legendre.

Pour toute inscription ou demande d’information complémentaire, contacter Caroline EVENO – 02 99 33 88 88 – caroline.eveno@fidal.com

Mercredi 21 octobre, 9h/17h30, siège de Fidal, 2 rue de la Mabilais à Rennes

FIDAL-COLLOQUE 21 octobre 2015

Saison estivale : promesses tenues, reprise confirmée

Article sur le site du Comité régional du tourisme Bretagne

Les prévisions des instituts de sondage plaçant la Bretagne parmi les destinations
plébiscitées cette année se sont confirmées. La fréquentation touristique de la saison estivale 2015 s’annonce meilleure que celle de l’an passé. La Bretagne a la cote, les touristes sont certains d’y trouver tous les ingrédients du séjour idéal : patrimoine culturel, paysages exceptionnels, fêtes traditionnelles, gastronomie, hébergements qualitatifs…

(suite…)

Aliments de demain. La Bretagne vise l’universel

Aliments de demain. La Bretagne vise l’universel

Article de Christophe Violette publié dans Ouest-France du 27 août

Poids lourd de l’agro-industrie européenne, la région trône en très bonne place à l’exposition de Milan. Ses entreprises les plus innovantes y sont allées, mardi, en visite officielle.

Les boulangers Laura Pédernec et Jean-Claude Cherrier entourent Michel Morin et Pierrick Massiot, vice-président et président du conseil régional
Les boulangers Laura Pédernec et Jean-Claude Cherrier entourent Michel Morin et Pierrick Massiot, vice-président et président du conseil régional

Mangiare bene, oggi e domani : bien manger, aujourd’hui et demain. Ou comment nourrir la planète de 2050, avec ses 10 milliards d’êtres humains ? Vaste programme… C’est celui de l’exposition universelle de Milan, une fourmilière très grand public. Puisqu’elle accueille, jusqu’à fin octobre, quelque 20 millions de visiteurs en rassemblant 147 pays. Chacun a tenté de répondre, à sa façon, à ce défi.

 

Quand les Émirats Arabes Unis font dans la propagande opulente, la Corée du Sud dans l’esthétique raffinée, la France, elle, a choisi la sobriété efficace. Avec, à la place d’honneur, la Bretagne. Pour un message simple : qualité, sécurité, écoresponsabilité.

L’Italie, 1er client de la Bretagne

(suite…)

Face au déclin, un Nouveau défi armoricain

Article de Jean-Laurent Bras paru dans Ouest-France 25 août 2015

Un collectif d’auteurs pluridisciplinaires jette un pavé dans la mare : la Bretagne court un réel danger de déclassement économique et social.

Au lendemain de la dernière guerre, la Bretagne a bien failli rester à l’écart des « Trente Glorieuses », cette ère de prospérité qu’a connue tout le monde occidental. Dans les années 1960, sous la houlette du fameux Célib, le Comité d’étude et de liaison des intérêts bretons, elle s’est brusquement et vigoureusement réveillée. Mécanisation de l’agriculture, big-bang de l’agroalimentaire et des télécoms, essor de l’industrie automobile et des activités de transport, révolution de la grande distribution, plan routier… ont permis au journaliste Yannick Le Bourdonnec de décrire un véritable « Miracle breton ». (suite…)

Chez Fantou, le personnel suit au jour le jour la marche de l’entreprise

Article de Stanislas du Guerny paru sur www.lesechos.fr

Yves Fantou, le dirigeant de cet atelier de découpe de viande, communique régulièrement avec tous ses salariés.

Chaque vendredi matin à l’heure de la pause c’est le même rituel. Les 30 salariés de l’entreprise de découpe de viande sont invités par le dirigeant, Yves Fantou, dans la cafétéria pour les informer des marchés de la firme, de ses projets, des arrivants et des départs, des problèmes éventuels. Les cafés sont servis à volonté, les pâtisseries également comme les galettes-saucisses encore toutes chaudes. Le temps de l’intervention n’est pas pris sur celui de la pause, prolongée en fonction de la durée de ce moment d’information. Ce vendredi de juillet à 10 heures, dans l’usine Fantou située à Dol-de-Bretagne (Ille-et-Vilaine), il était question d’un client de la région parisienne que Fantou risquait de perdre car il venait de vendre son magasin. Il a aussi été évoqué le lancement d’une nouvelle gamme de merguez, ainsi que le voyage de quelques jours d’Yves Fantou au Burkina Faso, où il a accompagné un ancien stagiaire pour l’aider dans son projet de création d’une unité de découpe de viande dans ce pays. Le bilan de ce déplacement s’est fait en images commentées et diffusées à l’ensemble du personnel. Puis ce fut l’annonce du départ d’une collaboratrice pour un congé maternité et la solution trouvée pour la remplacer. (suite…)