Des jeux de société sur les cinq départements bretons

Des jeux de société sur les cinq départements bretons

Deux ans de travail, c’est ce qu’il aura fallu à Grégory Bordier et son équipe pour créer ces cinq nouveaux jeux de société à l’échelle des cinq départements bretons. Des centaines d’heures à parcourir la Bretagne d’est en ouest et du nord au sud pour mener à bien ce projet.

« L’objectif de ces jeux est de permettre à la population de redécouvrir chaque département sous un angle qui soit à la fois ludique, convivial et familial. Les jeux ne s’adressent pas uniquement aux érudits ou aux passionnés du patrimoine. On joue avant tout pour passer un bon moment en famille ou entre amis. »

L’intégralité de l’article

Article publié sur abp.bzh

Journée de présentation des dossiers du Diplôme d’Études Celtiques

Journée de présentation des dossiers du Diplôme d’Études Celtiques

Session de présentation de mémoires d’étudiants du Diplôme d’Études Celtiques (DEC), mercredi 17 novembre 2021, Maison des Associations de Rennes, 6 cours des Alliés – 9H30 – 17H30

Sept dossiers seront présentés par leurs auteurs
– Jean Thouement : Plouha, les nuits sans lune de 44 ; les réseaux d’évasion d’aviateurs : des premières filières au succès du réseau Shelburn
– Michel Bellebon de la Tibouvais : Les études celtiques ; aux sources du D.E.C. et du D.S.E.C.
– Claude-Olga Roukavichnikoff-Pilon : Bécassine, cette méconnue
– Gaëlle Latour-Bouin : La Teillouse
– Bernard Le Roux-Lomenec’h : Principes républicains et langues régionales et minoritaires
– Clément Robert : La petite reine, sport roi en Bretagne
– Jacqueline Pasquereau : Géo-Fourrier ; peintre, graveur, et illustrateur en pays bigouden.

Ouvert à tous, entrée libre et gratuite

Renseignements

Le cabinet d’avocats d’affaires, Fidal Bretagne, renforce son équipe finistérienne

Le cabinet d’avocats d’affaires, Fidal Bretagne, renforce son équipe finistérienne

Depuis septembre, trois nouveaux avocats ont rejoint le bureau de Brest, situé à proximité du port. Paul Moreau, Lénaïg Sadaillan et Thomas Zanitti travaillent avec Bruno Mion, avocat associé, pour accompagner les entreprises et les acteurs économiques du territoire.

Paul Moreau a suivi un double cursus en droit des affaires/fiscalité. Il est également passé par une école de commerce avant de rejoindre Fidal en 2019. L’avocat intervient en droit fiscal des affaires, fiscalité patrimoniale et immobilière auprès des dirigeants et des entreprises. Riche d’une expérience dans un cabinet américain, il aborde également la fiscalité internationale et le traitement des flux internationaux. Paul Moreau a rejoint le bureau de Brest avec la volonté d’accompagner les acteurs économiques de sa région natale.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com

32e Festival du livre en Bretagne

32e Festival du livre en Bretagne

La 32e édition du Festival du livre en Bretagne de Carhaix se déroulera les 30 et 31 octobre prochains. Cette année la manifestation littéraire, devenue incontournable, célébrera le 40e anniversaire de la disparition de la paysanne et écrivaine Anjela Duval (1905-1981) en rendant hommage à l’œuvre de celle qui par sa simplicité, son naturel de véritable femme de la terre — bien avant les « écologistes » — et son talent d’écriture dans une langue bretonne à la fois riche et élégante, a séduit plusieurs générations. Certains de ses poèmes sont aujourd’hui repris et chantés par des artistes aussi différents que Nolwenn Leroy, Gwennyn, Véronique Autret (Gwalarn), Yann Tiersen, Annie Ebrel… et ont été traduits dans d’autres langues comme en français par Per-Jakez Hélias ou Paol Keineg… mais aussi en polonais, en vietnamien, en gallois, en anglais, en galicien, en suédois…

La suite de l’information

Towt (Douarnenez) vogue vers son premier voilier-cargo

Towt (Douarnenez) vogue vers son premier voilier-cargo

Il y a douze ans, quand a été lancée la société douarneniste Towt (TransOceanic Wind Transport), tout cela paraissait encore très hypothétique. Le projet mené par le Brestois Guillaume Le Grand de faire du transport de marchandises en bateaux à voile semblait relever du folklore des grandes fêtes de vieux gréements et des rêveries de voile et d’aventures.

Depuis, le projet a pris de la consistance, à mesure que l’on grimpait les barreaux sur l’échelle de l’urgence climatique. Depuis l’accord de Paris, tout est remis en cause. Au fil des ans on a pris conscience que le transport maritime est une vraie galère écologique, que les mastodontes des mers ou même les bateaux de croisières consomment autant qu’un million de voitures et qu’il est donc impératif de passer au plus vite à des modes de transport plus neutres en rejets de CO2. La législation internationale va être sérieusement durcie à partir de 2023.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-bretons.fr

Une Bretagne de projets : vendredi 26 novembre à Pontivy

Une Bretagne de projets : vendredi 26 novembre à Pontivy

L’idée de l’évènement, que quelques-uns commencent à appeler la foire de la Bretagne, est de permettre simplement, librement et gratuitement aux personnes qui le souhaitent de présenter leurs projets et (ou) actions et de se rencontrer. De faire connaissance et d’évoquer les réalisations concrètes ou en cours, d’être informés sur d’autres dynamiques qui se développent sur les 5 départements bretons.

Des débats très ouverts et constructifs seront proposés pour favoriser la connaissance, le partage d’informations utiles, les échanges entre participants.

Comme les autres années, des tables sont aussi à votre disposition (pour des flyers, des documents même simples pour présenter l’association, l’entreprise, sa carte de visite), des ventes sont possibles (livres, produits artisanaux).

Vous êtes intéressés pour participer, pour présenter à d’autres vos activités, pour retrouver d’autres porteurs de projets utiles ?

Inscrivez-vous dès maintenant à cette journée du 26 novembre en indiquant si vous souhaitez présenter vos projets et/ou disposer d’une table : contact@bretagne-prospective.bzh

Un programme détaillé des thématiques et projets concrets abordés lors de cette journée sera construit par rapport à vos souhaits, et vous sera fourni ultérieurement par courriel, nos sites internet et nos réseaux sociaux.

Pour des raisons sanitaires, pass et port du masque obligatoires.