Jean-Marie Le Clézio : « La Bretagne est infinie, la langue bretonne est une musique »

Jean-Marie Le Clézio : « La Bretagne est infinie, la langue bretonne est une musique »

Le prix Nobel de littérature d’origine bretonne, et qui assume cet héritage breton comme d’ailleurs les autres «facettes» de son identité, a tenu hier soir des mots puissants et justes à propos de cette Bretagne qu’il aime tant et où il passe de plus en plus de temps dans sa maison du Cap Sizun.

Invité dans une émission spéciale de la Grande Librairie qui lui était consacrée à l’occasion de la sortie de son nouveau livre Chanson bretonne, qui sort demain, Jean-Marie Le Clézio a expliqué son enracinement ou selon ses mots «son rhizome» dans cette terre de légendes où l’on côtoie des survivances du néolithique.

L’intégralité de l’article

Article de Philippe Argouarch publié sur abp.bzh

Monnaie locale. Ça bouge au Buzuk !

Monnaie locale. Ça bouge au Buzuk !

En ce début 2020, ça bouge pour le Buzuk, la monnaie locale complémentaire et citoyenne du Pays de Morlaix ! Hormis l’arrivée de la monnaie numérique prévue pour le deuxième semestre, l’association a recruté son premier salarié, épaulé par un service civique. Elle vient également de mettre en place le « 3 % associatif », un système de parrainage qui permet de soutenir le tissu associatif du territoire via la monnaie locale.

L’intégralité de l’article

Article de Marie-Emmanuelle Grignon publié sur eco-bretons.info

Le Celtico Mode & Sport : une proximité capitalisée ; une créativité payante

Le Celtico Mode & Sport : une proximité capitalisée ; une créativité payante

Certaines entreprises éprouvent des difficultés à intégrer la transition digitale (processus qui permet d’intégrer les technologies digitales disponibles au sein d’une activité). Être pédagogue vis-à-vis de ce processus est une nécessité. Diverses formations sont disponibles en Bretagne (offertes par Google Ateliers Numériques et les CCI notamment). L’objet de cet article n’est pas d’envisager toutes les solutions. Il est de valoriser les initiatives bretonnes afin qu’elles inspirent leurs homologues. Précisément, il s’agit d’illustrer dans quelle mesure un commerce de proximité peut offrir une expérience client particulière et profiter à moindres frais du numérique. (suite…)

En mars, c’est le mois du Breton… et le mois du Gallo !

En mars, c’est le mois du Breton… et le mois du Gallo !

Initiations en breton à la cuisine ou à la confection de produits d’entretien, éveil des tout-petits au breton, yoga et qi gong, sorties-nature, visites de fermes, jeux et quizz, théâtre, cinéma, expositions et clubs de lecture, portes ouvertes dans les écoles bilingues, forums de l’emploi, apprentissage en breton de la langue des signes… Il y en aura pour tous les goûts et toutes les envies à travers plus de 290 animations.

L’intégralité de l’article

Information publiée sur bretagne.bzh

Quel financement pour les stations-services bioGNV de Karrgreen ?

Quel financement pour les stations-services bioGNV de Karrgreen ?

Kargreen, le premier réseau 100% bioGNV, a mis les gaz ce matin au Salon de l’agriculture à Paris. L’événement aurait pu avoir lieu en Bretagne, puisque le projet a été conçu dans la commune de Locminé (Morbihan) par la société locale d’économie mixte Liger et sa filiale Liger Bioconcept. Il vise à installer 150 stations-services multi-énergies, biogaz mais aussi recharge électrique, en trois ans et sur tout le territoire français. Marc Le Mercier, président de Liger Bioconcept et pionnier de l’économie circulaire, prévoit une vingtaine de stations cette année. Trois contrats ont pour le moment été signés dans l’Ouest ou sont en passe de l’être, à Ploërmel, Redon et Châteaubriant.

L’intégralité de l’article

Article de Jean-Philippe Pié publié sur greenunivers.com

Municipales. Julie Laernoes fera de Nantes une ville bretonne

Municipales. Julie Laernoes fera de Nantes une ville bretonne

Avec la candidate écologiste à la mairie de Nantes, Julie Laernoes (EELV), il n’y a pas débat : Nantes est bien en Bretagne. Si elle est élue maire, elle se fera un point d’honneur à reconnaître officiellement que « Nantes est une ville bretonne ». Symboliquement, elle hissera aussitôt le drapeau Gwenn ha Du sur la mairie « et partout où il y a des drapeaux à Nantes ». La mention « Nantes, ville de Bretagne » et sa traduction en breton « Naoned kêr eus Breizh » s’afficheront sur les documents officiels de la ville.

L’intégralité de l’article

Article de Christophe Jaunet publié sur ouest-france.fr