Le Diplôme d’Etudes Celtiques (D.E.C.) : inscriptions ouvertes !

Le Diplôme d’Etudes Celtiques (D.E.C.) : inscriptions ouvertes !

C’est une formation relative à la Bretagne et aux pays celtiques, ouverte à tous et en langue française. Elle est proposée par l’Université Rennes 2.

PUBLIC

Le public visé est large : toutes les personnes qui, pour des raisons professionnelles, par curiosité ou par passion, souhaitent approfondir leur connaissance de la Bretagne. Aucun diplôme n’est exigé pour s’inscrire à la formation : le seul critère de sélection est la motivation des candidats. L’admission des personnes qui ne sont pas titulaires du baccalauréat se fait, toutefois, sur accord d’une commission de validation.

FORMATION

La formation fait découvrir les pays celtiques ; elle amène à explorer l’histoire et la géographie de la Bretagne, à pénétrer l’univers de la création littéraire, artistique et musicale de Bretagne et à s’initier à la culture de langue bretonne ; enfin, elle fournit un éclairage sur la vie économique, sociale et politique de la Bretagne contemporaine.

Le tout représente 120 heures de cours, répartis les jeudis après-midi, de septembre-octobre à avril-mai.

Pour tous renseignements sur la formation ou demander un dossier d’inscription Université Rennes 2 – Bureau des langues  Campus Villejean : +33 (0)2 99 14 16 07  sfc-bdl@univ-rennes2.fr

Il est conseillé de s’inscrire avant le 10 juillet.

Photo – La promotion Alan Stivell

An Tour Tan assure la captation vidéo des prises de parole du gouvernement

An Tour Tan assure la captation vidéo des prises de parole du gouvernement

Le Ségur de la santé, c’est eux. Les interventions télévisées d’Edouard Philippe, Bruno le Maire ou Jean-Yves Le Drian sur la crise Covid-19, c’est eux également. Spécialisée dans la captation et la diffusion d’événements en streaming, l’agence audiovisuelle quimpéroise An Tour Tan est intervenue plusieurs fois et interviendra encore sous les ors de la République pour filmer et diffuser les prises de parole des ministres.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com

L’étudiant Sven Bouguin en renfort à l’Ehpad de Loguivy-Plougras

L’étudiant Sven Bouguin en renfort à l’Ehpad de Loguivy-Plougras

Le Perrosien Sven Bouguin, étudiant en histoire, n’a pas hésité à s’engager dans les Ehpads. Trois jours par semaine, il travaille à celui de Loguivy-Plougras. Il s’occupe notamment des visio-contacts des résidents avec leur famille.
Originaire de Perros-Guirec, Sven Bouguin travaille depuis la mi-mars à l’Ehpad Saint-Émilion de Loguivy-Plougras.

L’intégralité de l’article

Article publié sur letelegramme.fr

L’école B5 veut former les futurs leaders de Bretagne

L’école B5 veut former les futurs leaders de Bretagne

L’acte fondateur de l’école B5 – Skol ar Sell – a été scellé hier à Rennes dans les locaux du groupe Saint-Exupéry où seront sélectionnés, d’ici à octobre 2020, les vingt étudiants de la première promotion.
Partant du constat que la Bretagne manque foncièrement de leaders et que nombre de fleurons de l’économie bretonne seront  rapidement amenés à remplacer leurs dirigeants, des représentants de la société civile et des chefs d’entreprise ont maturé ce projet ambitieux et novateur.
« Il nous faut des dirigeants avec une vision pour la Bretagne », a notamment déclaré le capitaine d’industrie, Alain Glon qui considère qu’après 65 ans il faut savoir restituer.

L’intégralité de l’article

Article de Stéphane Le Tyrant publié sur actu.fr

3 questions à … Sylvie Mousset, correspondante de la Fondation SNCF en Bretagne

3 questions à … Sylvie Mousset, correspondante de la Fondation SNCF en Bretagne

Femmes de Bretagne publie sur son site un entretien avec Sylvie Mousset, correspondante de la Fondation SNCF en Bretagne.

1 . Comment avez-vous connu l’association ?

En tant que correspondante de la fondation SNCF en Bretagne, j’anime les actions de la fondation sur le territoire. La fondation soutient des projets associatifs, des actions qui permettent de développer les territoires et leurs réseaux humains, rassembleurs et entreprenants. J’ai rencontré Marie Eloy en 2013 et j’ai vu le réseau « Femmes de Bretagne » prendre de l’ampleur, nourrie d’une énergie collective qui palpite aussi dans mon entreprise. Notre comité territorial a décidé de financer les actions du réseau pour la période 2019 à 2021. Des fonds sont versés pour développer les coordinations dans les zones rurales, notamment dans les zones rurales comme en Centre-Bretagne. L’idée est de favoriser l’entrepreneuriat comme levier de développement du territoire. La SNCF, via son réseau interne SNCF au Féminin, a à cœur de mettre en avant des actions et du partage pour une mixité la plus épanouie possible. « Femmes de Bretagne » est pleinement dans cette dynamique. Avec d’autres collègues, j’ai senti que je pouvais être utile en tant que bretonne solidaire pour renforcer cet esprit de coopération et d’entraide.

L’intégralité de l’article

Article publié sur femmesdebretagne.fr

Deux Bretons inventent un meuble potager pour cultiver chez soi, même sans jardin…

Deux Bretons inventent un meuble potager pour cultiver chez soi, même sans jardin…

Deux jeunes Bretons proposent aux personnes qui n’ont pas de jardin de s’équiper d’un meuble potager livré avec son terreau et ses plants, pour cultiver soi-même légumes et plantes aromatiques.

La solution proposée par Urban Cuisine s’adresse d’abord aux citadins privés de jardin, qui ont quand même envie de jardiner. Joséphine Thebault et Antoine Lorcy, cofondateurs de cette toute jeune entreprise, ont imaginé un meuble potager, à installer dans un salon ou une cuisine, qui permet de faire pousser une vingtaine de plants.

L’intégralité de l’article

Article de Laurent Le Goff publié sur ouest-france.fr

Hydrogène vert et production d’une voiture H2 en autopartage à Redon

Hydrogène vert et production d’une voiture H2 en autopartage à Redon

Tout nouvellement accepté, le dossier de candidature pour un Contrat de transition écologique déposé par l’agglomération de Redon (35) permet au territoire de s’engager dans un vaste projet industriel. Avec un budget estimé à 10 millions d’euros étalé sur plusieurs années, il place l’hydrogène au centre d’un écosystème qui devrait changer le paysage urbain local.

L’agglomération de Redon mise lourdement sur l’hydrogène pour honorer ses engagements environnementaux. Par ce CTE qui vient d’être validé, elle obtient l’assurance d’être accompagnée aux niveaux technique, financier et administratif par les services de l’Etat, les établissements publics et les collectivités.

L’intégralité de l’article

Article de Philippe Schwoerer publié sur h2-mobile.fr

Glaz, le projet sur l’environnement continental et littoral en Bretagne

Glaz, le projet sur l’environnement continental et littoral en Bretagne

Un consortium de recherche associant 20 laboratoires de recherche de l’INRAE-Bretagne, de l’IUEM, de la Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne (MSHB) et de l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Rennes (OSUR) propose un méta-projet Contrat de plan Etat-Région (CPER), coordonné sur l’ensemble de la région Bretagne (en coordination avec la région Pays de Loire puisque l’Observatoire des Sciences de l’Univers de Nantes Atlantique (OSUNA) y est associé), pour construire une infrastructure de recherche de niveau mondial capable de détecter, d’anticiper et d’accompagner les transitions socio-environnementales que les écosystèmes terrestres et côtiers vont connaître dans les décennies à venir. Ce projet est fondé sur la mise en réseau d’observatoires de recherche existants et déjà labellisés.

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site de l’Institut Universitaire Européen de la Mer

Autonomie des régions : “La France doit maintenant faire une révolution mentale”

Autonomie des régions : “La France doit maintenant faire une révolution mentale”

Pour beaucoup, la crise du coronavirus a mis au jour les défaillances de l’État. Pour le politologue Romain Pasquier, un État trop centralisé et trop ankylosé. Il doit désormais faire plus confiance aux collectivités territoriales. Entretien.

Nous fêtons cette semaine la Bretagne. Beaucoup rêvent d’une région moins corsetée. Justement avec cette crise sanitaire, une région plus autonome aurait-elle été plus efficace que l’État ?

En faisant les bons choix stratégiques, une région autonome aurait pu faire mieux. En Italie, par exemple, une région autonome comme la Vénétie s’est montrée très rapide et performante dans l’utilisation des tests et la distribution des masques au personnel soignant. Durant cette crise en France, on a vu un État central ankylosé.

L’intégralité de l’article

Un article de Robin Durand publié sur france3 Bretagne

Energie verte : Karrgreen ambitionne de compter 150 stations-service d’ici 3 ans

Energie verte : Karrgreen ambitionne de compter 150 stations-service d’ici 3 ans

Cinq entreprises bretonnes se sont associées pour développer un réseau de stations de recharge électrique et de biométhane. Ce modèle hybride entre réseau de franchise et filiales place l’ancrage dans ses territoires au coeur de son modèle économique.
Dans le Morbihan, cinq entreprises se sont associées sous la marque Karrgreen afin de développer 150 stations de recharge électrique et de biométhane. C’est en 2015, à Locminé, commune de 4.000 habitants prospérant grâce à l’industrie agroalimentaire que l’aventure a commencée sous l’impulsion de Marc Le Mercier.

L’intégralité de l’article

Article de Camille Prigent publié sur lesechos.fr