Agriculture bio en Bretagne : l’auto-organisation collective en action

Agriculture bio en Bretagne : l’auto-organisation collective en action

La Bretagne accueille en septembre 2021, le Congrès mondial de l’agriculture biologique. 2 000 délégués sont attendus à Rennes. C’est la première fois que cette grand-messe du bio organisée tous les trois ans par la Fédération internationale des mouvements en agriculture « bio » se déroule en France. L’occasion de dresser un état des lieux de l’agriculture biologique en Bretagne avec Véronique Lucas, sociologue rurale, docteure associée à l’INRA de Montpellier.

RFI : La Bretagne compte 3 000 fermes biologiques aujourd’hui contre 1050 en 2009. Comment se situe-t-elle par rapport aux autres régions françaises ?

Véronique Lucas : La Bretagne est plutôt dans la moyenne nationale du développement de l’agriculture biologique avec un pourcentage de la part de la surface agricole de 7 %, pour 7,5 % au niveau national.

L’intégralité de l’article

Article publié sur https://fr.news.yahoo.com/

Sportrizer pour réserver son activité outdoor et indoor en un clic !

Sportrizer pour réserver son activité outdoor et indoor en un clic !

Sportrizer.com est une plateforme permettant à son utilisateur de localiser les activités outdoor et indoor se trouvant à sa proximité et sur toute la France. Créé fin 2016 par le Pont-l’Abbiste Tom Marsal, cet « Airbnb » des activités outdoor et indoor constitue l’intermédiaire idéal entre les particuliers et les professionnels de loisirs. Focus.

L’intégralité de l’article

Article publié sur sportrizer.com

Comment le site Météo Bretagne s’est imposé comme une référence des prévisions locales

Comment le site Météo Bretagne s’est imposé comme une référence des prévisions locales

De la pluie, du soleil, puis de la pluie, puis du soleil. Et puis les deux en même temps. Depuis quelques jours, la météo bretonne est fidèle à sa réputation : instable, changeante et toujours sujette aux moqueries. C’est dans cette région célèbre pour ses précipitations qu’une poignée de passionnés a décidé d’ouvrir un site de météo locale, dont le succès est grandissant. S’appuyant sur un réseau de 70 stations déployées dans toute la région, Météo Bretagne est devenue l’une des références des prévisions météorologiques locales, titillant les mastodontes du secteur.

L’intégralité de l’article

Article de Camille Allain publié sur 20minutes.fr

Bretagne : lancement d’une Fondation pour la création culturelle

Bretagne : lancement d’une Fondation pour la création culturelle

La Fondation de Bretagne pour aider et accompagner la création culturelle est sur les rails. Les bases de ce projet, soutenu par le Conseil régional, ont été posées jeudi 11 juin 2020 à Quimper (Finistère).

Pour l’heure, cette fondation s’appuie sur un statut associatif. Son président est Jacques Bernard, le patron de la société Label Productions à Quimper et ancien président de l’association Produit en Bretagne.

L’intégralité de l’article

Article publié sur actu.fr

Bretagne : « De l’air »… Comment le confinement a changé le marché immobilier

Bretagne : « De l’air »… Comment le confinement a changé le marché immobilier

Les agences immobilières ont rouvert dans l’inconnu, sans savoir à quelle sauce elles allaient être mangées. Après deux mois de confinement, force est de constater que les clients sont rapidement revenus et que le marché de l’immobilier est bien loin de l’effondrement qu’on lui promettait. En Bretagne, où la maison individuelle est reine, le regain d’activité est net. Si la horde de Parisiens trop longtemps cloîtrés en appartement n’a pas débarqué, les demandes des acquéreurs ont tout de même changé. Ces derniers demandent de plus en plus « de l’air », selon les notaires de la région.

« La Bretagne a des atouts pour la qualité de vie, elle est attractive ». Damien Ruaud semble rassuré.

L’intégralité de l’article

Article de Camille Allain publié sur 20minutes.fr

Transports Le Goff choisissent Scania biodiesel

Transports Le Goff choisissent Scania biodiesel

Les Transports Le Goff, entreprise familiale basée à Pouldreuzic et Quimper dans le Finistère depuis 1928, viennent de recevoir les clés de leur premier véhicule biodiesel. Ce premier pas vers une énergie alternative au gazole a été accompagné par le distributeur Scania Aubrée Garages, et a donné naissance à un porteur atypique type G 450 8×2/*6 équipé d’une grue et benne pour la collecte du verre ménager dans une configuration très particulière pour ce porteur Scania avec un tridem à l’arrière, deux essieux directionnels et relevables et un seul essieu moteur.

L’intégralité de l’article

Article publié sur transportissimo.com

Jean-Marie Le Clézio souhaiterait une Bretagne autonome

Jean-Marie Le Clézio souhaiterait une Bretagne autonome

A l’occasion de la sortie de son livre «Chanson bretonne», le prix Nobel de littérature Jean-Marie Gustave Le Clézio, invité dans l’émission 28minutes de la chaîne de télévision ARTE, parle de sa Bretagne, le «seul pays stable» de son parcours itinérant, du drame de la disparition de la langue bretonne, et de l’autonomie qu’il souhaiterait pour ce pays.

Article de Philippe Argouarch publié sur le site de l’ABP

Le numérique, force de vente supplémentaire ?

Le numérique, force de vente supplémentaire ?

Dans une étude menée par Vincent Tual, Bretagne Prospective a étudié comment le numérique pouvait rendre plus attractifs les commerces et les activités de nos centres. Une façon aussi d’attirer les jeunes à choisir le commerce de proximité.

Le numérique bouleverse profondément notre société et ce n’est qu’un début. Ce processus modifie l’organisation des entreprises, la production des biens et encore l’offre de services. Surtout, il a largement modifié la manière de consommer des particuliers. D’après l’AFNIC, en France, 80% des achats non alimentaires (services, travaux, etc.) débutent par Internet. Les consommateurs sont de plus en plus équipés et connectés. En Bretagne, d’après des données issues d’une enquête menée par Marsouin en 2017, la transition digitale est assimilée différemment par les artisans et les PME. Tout d’abord, plus de trois PME sur quatre disposent d’un site internet. Mais moins d’un artisan sur deux. Concernant la vente sur Internet, les chiffres sont plus faibles. Seuls 5% des TPE et 15% des PME la pratiquent. L’enjeu est donc très fort.

L’objet de cette étude est d’analyser, à travers le prisme du numérique, les facteurs renfonçant les échanges et pouvant influer positivement sur la fréquentation d’un espace de proximité. Les facteurs suivants ont été soulignés :
– l’accessibilité des usagers,
– la mise en valeur de l’espace public,
– la visibilité numérique des commerces,
– l’expérience d’achat proposée.
Le numérique n’est pas l’unique facteur influant sur la qualité de l’expérience client proposée par un espace. Toutefois, sa maîtrise et son usage sont autant d’atouts qui permettent d’intégrer les nouveaux modes de consommation ou encore de renforcer l’attractivité d’un cœur de commune.

Afin d’apporter des éléments de réponses sur les habitudes de consommation des jeunes Bretons, et de déterminer les attentes de ces jeunes vis-à-vis de leurs commerces et services de proximité, une enquête a été menée par Bretagne Prospective en extension de l’étude initiale. 223 Bretons âgés entre 18 et 30 ans ont répondu à un questionnaire, suffisant pour dégager l’essentiel des tendances. Des évidences ont pu être questionnées, des hypothèses confirmées, des éléments prospectifs et d’actions soulevés. Sans pouvoir ici tout détailler, l’enquête prouve une très forte appétence des jeunes pour les commerces de proximité. A l’inverse, pour 66,5% des jeunes Bretons interrogés, leur exposition numérique est insuffisante et ne permet pas concrètement d’accéder aux services locaux. Il existe donc un relais défaillant. A renforcer. A privilégier. De même, si la question de la proximité est souvent envisagée sous l’angle des services de proximité, nos jeunes semblent tout aussi sensibles aux questions de liens, d’accueil, au fait de passer « un bon moment ». Comme si le numérique était espéré comme un lien pour la vie « réelle ». En l’occurrence, l’étude prouve que le commerce de demain semble se construire autour de 4 éléments : Numérique/Rassembleur/Agréable/Durable.

 

Le Diplôme d’Etudes Celtiques (D.E.C.) : inscriptions ouvertes !

Le Diplôme d’Etudes Celtiques (D.E.C.) : inscriptions ouvertes !

C’est une formation relative à la Bretagne et aux pays celtiques, ouverte à tous et en langue française. Elle est proposée par l’Université Rennes 2.

PUBLIC

Le public visé est large : toutes les personnes qui, pour des raisons professionnelles, par curiosité ou par passion, souhaitent approfondir leur connaissance de la Bretagne. Aucun diplôme n’est exigé pour s’inscrire à la formation : le seul critère de sélection est la motivation des candidats. L’admission des personnes qui ne sont pas titulaires du baccalauréat se fait, toutefois, sur accord d’une commission de validation.

FORMATION

La formation fait découvrir les pays celtiques ; elle amène à explorer l’histoire et la géographie de la Bretagne, à pénétrer l’univers de la création littéraire, artistique et musicale de Bretagne et à s’initier à la culture de langue bretonne ; enfin, elle fournit un éclairage sur la vie économique, sociale et politique de la Bretagne contemporaine.

Le tout représente 120 heures de cours, répartis les jeudis après-midi, de septembre-octobre à avril-mai.

Pour tous renseignements sur la formation ou demander un dossier d’inscription Université Rennes 2 – Bureau des langues  Campus Villejean : +33 (0)2 99 14 16 07  sfc-bdl@univ-rennes2.fr

Il est conseillé de s’inscrire avant le 10 juillet.

Photo – La promotion Alan Stivell

An Tour Tan assure la captation vidéo des prises de parole du gouvernement

An Tour Tan assure la captation vidéo des prises de parole du gouvernement

Le Ségur de la santé, c’est eux. Les interventions télévisées d’Edouard Philippe, Bruno le Maire ou Jean-Yves Le Drian sur la crise Covid-19, c’est eux également. Spécialisée dans la captation et la diffusion d’événements en streaming, l’agence audiovisuelle quimpéroise An Tour Tan est intervenue plusieurs fois et interviendra encore sous les ors de la République pour filmer et diffuser les prises de parole des ministres.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com