Le mercredi, les enfants découvrent le travail de Papa ou Maman

Le mercredi, les enfants découvrent le travail de Papa ou Maman

Pour sensibiliser les plus jeunes au monde de l’entreprise rien de mieux que la découverte de l’entreprise dans laquelle travaille papa ou maman. C’est en tout cas l’idée défendue par l’association Produit en Bretagne à travers l’opération Charlie. Reportage au siège d’Harmonie Mutuelle, à Rennes, qui expérimente pour la première fois ce type de manifestation.

Il est 15 h. Et il règne une ambiance très particulière au 8 boulevard de Beaumont à Rennes, le siège d’Harmonie Mutuelle. Tout le monde est en place, concentré… mais il y a peu d’agitation et l’atmosphère est bien moins feutrée qu’à l’accoutumée. Normal, aujourd’hui c’est opération Charlie.

L’intégralité de l’article

Article publié sur ouest-france.fr

Stop à l’abandon du bocage breton !

Novembre est le bon mois pour planter des arbres et des haies. C’est donc le bon moment pour regarnir et renforcer ces talus qui constituent le bocage breton, l’ossature qui pendant des siècles a assuré l’équilibre écologique de nos campagnes et la beauté de ses paysages. Mais avec les nouveaux modes de culture lancés après-guerre, le bocage a rapidement décliné, encouragé par les pouvoirs publics qui misaient sur les grandes exploitations pour assurer de meilleurs rendements à l’agriculture française.

L’analyse ne manquait pas de pertinence. Mais le résultat est aujourd’hui préjudiciable à l’équilibre écologique de nos campagnes, tant l’abandon progressif a supprimé des dizaines de milliers de kilomètres de bocage.

L’intégralité de l’article

Article de René Perez publié sur le site bretagne-bretons.fr

Les territoires : et si c’était cela la solution ? A Pontivy le 7 décembre

Les territoires : et si c’était cela la solution ? A Pontivy le 7 décembre

L’actualité nous le rappelle : les énergies ne demandent qu’à s’exprimer et agir. En Bretagne, nombreux sont ceux qui prennent des initiatives pour faire vivre leur territoire. Conforter la pluralité des bassins de vie bretons. Répondre aux préoccupations des Bretons qui veulent être acteurs de leur avenir. Créer des synergies entre les porteurs de projets, les élus, les entreprises et le monde associatif. Promouvoir tout simplement sur les 5 départements ce « pays de pays » qu’est la Bretagne. Voilà l’objet très concret des 3e « Rencontres Breizh 5/5 » organisées conjointement avec « Bretagne Prospective » le vendredi 7 décembre 2018 au Palais des Congrès de Pontivy. 150 personnes sont déjà inscrites. Dépêchez-vous. N’oubliez pas de préciser l’atelier auquel vous souhaitez participer. Inscription gratuite mais obligatoire à rencontres@breizh5sur5.bzh

Programme définitif

 

 

 

Algue alimentaire : pourquoi elle a de l’avenir ?

Algue alimentaire : pourquoi elle a de l’avenir ?

Produit populaire en Asie depuis des siècles, une algue alimentaire bretonne pourrait bien se retrouver demain dans nos assiettes et dans notre gastronomie quotidienne. Mais pourquoi un tel engouement ?

L’algue alimentaire bretonne, un produit bon pour la santé

— « Bonjour, qu’est-ce que je vous sers ? »
— « Un plat de spaghettis de mer avec un petit verre de wakame s’il vous plaît. »

Cette scène vous semble surréaliste ? Et pourtant !  Cela fait longtemps que la Bretagne dispose d’un super-aliment sur ses côtes sans le savoir : l’algue.

L’intégralité de l’article

Article publié sur portdattache.bzh

« Tour des Âmes de Bretagne ». Une campagne de financement participatif

« Tour des Âmes de Bretagne ». Une campagne de financement participatif

Porté depuis deux ans, par les deux Carhaisiens Anne-Laure et Kévin Hamon, le projet Âmes de Bretagne se poursuit. Inspirés par « 7 milliards d’autres » de Yann-Arthus Bertrand, le frère et la sœur ont décidé de se lancer dans une sorte de « 3 millions d’autres », en allant à la rencontre des Bretons. Caméra et micro en mains, ils les ont interrogés sur leur rapport à la Bretagne. 150 témoignages et une web-série plus tard, le duo a décidé de se lancer dans le « Tour des Âmes de Bretagne », une tournée qui vise « à collecter massivement les témoignages et les mettre en valeur dans une grande exposition itinérante, véritable expérience immersive et artistique sur le thème de la Bretagne ».

Voir l’intégralité de l’article

Article sur le Télégramme

 

La région veut bien accueillir les paquebots de croisière, mais pas à n’importe quel prix

La région veut bien accueillir les paquebots de croisière, mais pas à n’importe quel prix

Les navires de croisière se font plus nombreux à Saint-Malo, Brest et Lorient. La Région veut garder la maîtrise…

La croisière a le vent en poupe. La Bretagne et ses 2.500 kilomètres de côte le savent bien et voient chaque année le nombre d’escales dans leurs ports progresser. A Saint-Malo, 47 navires se sont arrêtés cette année, un record historique. S’ils sont moins sollicités, Brest et Lorient voient également le nombre d’escales grimper ces dernières années. « C’est un marché qui se développe. La France est devenue la quatrième destination européenne », précise Anne Gallo, vice-présidente de la région chargée du tourisme, qui vient de boucler une enquête sur le sujet.

L’intégralité de l’article

Article de Camille Allain publié sur 20minutes.fr