Un atlas sonore des langues régionales en France

Un atlas sonore des langues régionales en France

Article de Fidel Navamuel sur le site outilstice.com

C’est une incroyable carte de France que nous proposent trois chercheurs du laboratoire UPR3251 du CNRS. Il s’agit d’un Atlas des langues régionales parlées dans notre pays. Un atlas quelque peu particulier, il est sonore. Bienvenue à bord d’une diversité linguistique étonnante.

La carte qui se consulte sur n’importe quel navigateur web est prête à vous faire découvrir pas moins d’une centaine de variétés de langues régionales. Saviez-vous qu’il y en avait autant ? 124 pour être très précis.

L’intégralité de l’article

L’université Bretagne Loire vacille avec le départ du CNRS

L’université Bretagne Loire vacille avec le départ du CNRS

Article publié dans Ouest-France

La décision a été prise aujourd’hui même. Le Centre national de recherche scientifique va quitter l’Université Bretagne Loire, communauté d’universités et d’écoles assise sur les deux régions. Les 6 établissements rennais qui ont entamé leur propre rapprochement vont-ils à leur tour quitter le navire ?

Coup de tonnerre dans le monde universitaire en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

L’intégralité de l’article

Une radio 100% en langue bretonne à Nantes ?

Une radio 100% en langue bretonne à Nantes ?

L’installation d’une radio qui émettra 100% de ses programmes en langue bretonne est une opportunité pour le développement de notre langue dans le pays nantais et pour sa normalisation dans le paysage médiatique breton. Le découpage territorial actuel avec la région des « Pays de Loire » et ses médias locaux calqués dessus (France 3, Ouest-France, …) nous fait subir une fracture médiatique qui empêche la diffusion des programmes ou articles en langue bretonne en Loire-Atlantique.

L’opportunité d’ouvrir une radio 100% bretonnante à Nantes est donc historique, soyons au rendez-vous !

L’intégralité de l’article

Rennes : une action pour réclamer plus de breton dans le métro

Rennes : une action pour réclamer plus de breton dans le métro

Un article de Jérôme Gicquel sur le site de 20minutes

Un collectif a mené une opération ce mercredi pour réclamer que la seconde ligne soit bilingue…

Dans les couloirs du métro rennais, la langue bretonne se fait bien discrète. Mise à part à la station Gares où la signalétique est entièrement bilingue, la ligne A ne jure que par le français. Une situation qui agace le collectif « Brezhoneg e Bro Roazhon » (Du breton dans le pays de Rennes) qui a mené une opération ce mercredi midi à la station République pour réclamer « une deuxième ligne de métro réellement bilingue ».

L’intégralité de l’article

La fracture numérique en Bretagne, ça se guérit

La fracture numérique en Bretagne, ça se guérit

Article d’Antonin Billet publié sur le site de France 3 Bretagne

Quand on parle des obstacles à la compétitivité des entreprises, ce sont toujours les mêmes antiennes qui sont ressassées : charges trop lourdes, coût du travail trop élevé, droit du travail trop rigide, etc.

Dans les zones rurales, on pourrait y ajouter la « fracture numérique ». Hors des grandes métropoles et des zones touristiques, les entreprises ne bénéficient pas de connexions internet performantes. Ou bien à des coûts exorbitants et après des semaines d’attente.

L’intégralité de l’article

Rance Environnement : ensemble, sauvons l’estuaire

Rance Environnement : ensemble, sauvons l’estuaire

Communiqué de l’association Rance Environnement

Un estuaire de la Rance de moins en moins navigable du fait de son envasement. EDF mise en cause pour ses manquements répétés à ses obligations de concessionnaire du barrage de la Rance.

Le récent échouage d’un bateau de plaisance pendant trois jours dans l’anse du Lyvet est la conséquence de l’envasement massif de l’estuaire de la Rance, qui met en péril la navigabilité. En violation de ses obligations de concessionnaire de l’usine marémotrice de la Rance, définie dans le décret du 8 mars 1957, EDF continue à nier sa responsabilité concernant l’envasement et, plus grave, à se défausser de ses obligations relatives à la préservation des conditions de navigation dans la Rance maritime.

communiqué