Economie circulaire. Le vannetais Aserti Group prolonge la vie des navires de la Brittany Ferries

Leader de la réparation électronique industrielle et spécialiste des pièces reconditionnées, Aserti Group est un prestataire de longue date de la Brittany Ferries. L’entreprise vannetaise intervient notamment pour la maintenance du ferry Le Bretagne. L’objectif : limiter les risques de panne et prolonger la durée de vie des machines du navire, dans une démarche RSE vertueuse.

Tous les quatre ans, les techniciens d’Aserti Electronic effectuent des opérations de maintenance préventive sur Le Bretagne, un ferry de la compagnie bretonne Brittany Ferries qui assure les rotations entre Saint-Malo et Portsmouth. Le navire affiche plusieurs dizaines d’années de service et de nombreuses traversées. Ses systèmes électroniques ont l’âge de ce palmarès, et « restent en parfait état de fonctionnement, justement grâce à cette stratégie de maintenance préventive », explique Guillaume Hagi, responsable technique de Brittany Ferries.

L’intégralité de l’article

Article publié sur bretagne-economique.com

Dans le Morbihan, Lhyfe va démarrer la construction de son 2nd site de production d’hydrogène vert

C’est en Bretagne, dans le Morbihan, que l’entreprise nantaise Lhyfe  a obtenu le permis de construire de son second site de production d’hydrogène vert et renouvelable en France. Lhyfe Bretagne  approvisionnera en carburant les autobus de Lorient Agglomération et ses bateaux à passagers.

Pionnière dans la production d’hydrogène vert à partir de renouvelable, avec une première unité installée au pied d’un parc éolien à Bouin en Vendée,  Lhyfe  annonce le lancement d’un second site de production. A Buléon, dans le Morbihan, l’entreprise produira de l’hydrogène vert et renouvelable par électrolyse de l’eau et à partir du parc éolien située à proximité.

L’intégralité de l’article

Article de Véronique Maignant publié sur bretagne-economique.com

Bretagne et Écosse : collaboration dans le développement de l’éolien flottant

Une délégation d’une quinzaine d’entreprises écossaises a rencontré à Rennes les entreprises de la filière bretonne des Énergies Marines Renouvelables (EMR). Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de développement de partenariats autour de l’éolien flottant. L’occasion pour les entreprises bretonnes de rencontrer les grands donneurs d’ordre Skyborn Renewables, Vattenfall & BlueFloat Energy, dont deux d’entre eux sont lauréats des appels d’offres écossais ScotWind. Ces trois acteurs sont également candidats aux différents appels d’offres français, dont l’AO5 en Bretagne-sud réunis en consortium avec le projet Triskéol.

L’intégralité de l’article

Article publié sur enerzine.com

Jean Ollivro parle innovation

Dans le cadre de son assemblée générale, Produit en Bretagne avait invité Jean Ollivro, président de Bretagne Prospective à venir faire une intervention sur l’innovation en Bretagne.

La vidéo

Taxirail veut faire rouler des modules à hydrogène sur les petites lignes

Taxirail veut faire rouler des modules à hydrogène sur les petites lignes

C’est un drôle de petit module autonome fonctionnant à l’hydrogène et  susceptible de rouler sur les petites voies ferrées oubliées : le Taxirail©, marque déposée par l’entreprise éponyme fondée en 2020 par Régis Coat à Plusquellec (Côtes d’Armor), pourrait faire ses premiers tours de roues dans le courant du second semestre 2023, dans la zone industrielle de Port-Jérôme sur Seine en Normandie. « Ce concept disruptif de train léger autonome à hydrogène change le paradigme en assurant un service attractif pour le voyageur, à coûts maîtrisés pour la collectivité afin de sauver les lignes de desserte fine du territoire », résume son concepteur. Le démonstrateur normand circulera sur une voie d’essai de 1,6 km, mise à disposition par la communauté d’agglomération Caux Seine Agglo. Un déploiement sur d’autres territoires est-il envisageable ? Régis Coat confirme que plusieurs études ont été menées en Normandie et en Région Sud.

L’intégralité de l’article

Article de Xavier Debontride paru sur media-autrement.fr

Produit en Bretagne. Marque passion depuis 30 ans

L’attractivité de Produit en Bretagne ne se dément pas. Plus de 1 000 personnes ont fait le déplacement ce vendredi 10 février,  à Saint-Malo, pour fêter  les 30 ans de la 1ère  marque régionale collective en France. Réunies autour de Jean Coisnon, président de l’association et Malo Bouëssel du Bourg, directeur, elles ont partagé la feuille de route de l’association pour les 10 prochaines années.  Au cœur des priorités :  renforcer la confiance dans la marque,  associer les jeunes générations à son développement, se rapprocher des territoires et relever le défi des transitions.

L’intégralité de l’article

Article de Véronique Maignant publié sur bretagne-economique.com