Regards croisés d’expatriés entrepreneurs en Bretagne Sud

Regards croisés d’expatriés entrepreneurs en Bretagne Sud

Elles/ils sont irlandais, suédois, roumain, américain… Ils ont choisi la France, et en particulier le Morbihan pour développer leur fibre entrepreneuriale. Quel regard portent-ils sur les différences d’état d’esprit et son évolution ?

À Lorient-La Base, Ariane Pehrson, Suédoise, a fondé Lyophilise & Co en 2010, PME spécialisée dans l’avitaillement des marins et les plats traiteurs stérilisés (5,5 personnes ETP). Son regard d’expatriée est distancié tellement l’entrepreneure se sent européenne. La question la dérangerait, jusqu’à cette évidence : « S’il y a un domaine où ma Suède rejaillit, c’est le management. La plus grande différence vient du système scolaire. Le système suédois est basé sur la transparence et la bienveillance. L’élève se sent au même niveau que l’enseignant. »

L’intégralité de l’article

Article de Xavier Eveillé publié dans le Journal des Entreprises

Breizh Odyssée ou se réapproprier notre Histoire de Bretagne

Breizh Odyssée ou se réapproprier notre Histoire de Bretagne

Cette Histoire avec un H majuscule.
Au fil des siècles, l’Europe s’est construite telle qu’on l’a retrouve aujourd’hui. Cette construction ne s’est pas toujours faite dans l’harmonie, loin s’en faut. Les guerres et les trahisons, les périodes de paix et les traités internationaux jalonnent ce dernier millénaire européen. De toutes parts.

Et l’Histoire de Bretagne ?

L’intégralité de l’article

Article de Rémy Penneg publié sur le site nhu.bzh

Ar Redadeg, courir pour défendre sa langue

Ar Redadeg, courir pour défendre sa langue

Chez nos cousins gallois, c’est la Rhas. Nos autres cousins, Irlandais eux, sont des dizaines de milliers à courir la Rith. Plus sud, les Catalans courent durant leur Correllengua, les Galiciens la Correlingua et les Basques leur Korrika. Nous en Bretagne, c’est la Redadeg.

« Courir » en français se dit redek en breton et redadeg est donc une « course ».

Cette Redadeg se déroule en Bretagne tous les deux ans et est ouverte à tous.

L’intégralité de l’article

Article paru sur le site nhu.bzh

Bretagne, Europe, quel avenir ?

Bretagne, Europe, quel avenir ?

La Bretagne peut-elle avoir une place dans l’Europe ? Comment faire entendre sa voix ? Comment marquer sa différence ? Quel est l’avenir de notre Penn ar bed, ce bout du monde si loin des décisions de Bruxelles ?

Dans le cadre d’une réforme des institutions européennes, on pourrait imaginer la création d’un Sénat des Régions, à Strasbourg par exemple, où la Bavière, la Catalogne, le Pays Basque, la Bretagne… seraient directement représentés.

L’intégralité de l’article

Article publié sur le site de l’Agence Bretagne Presse

Louarnig Park – Un futur parc de jeux bretons à soutenir

Louarnig Park – Un futur parc de jeux bretons à soutenir

La Confédération FALSAB va ouvrir, en avril prochain, un parc de loisirs sur le site d’Hilvern à Saint Gonnery, aux abords du Canal de Nantes à Brest. Ce parc dénommé « Louarnig Park, l’écluse des jeux bretons » a pour but de faire découvrir le patrimoine ludique breton à travers les jeux traditionnels. Une quarantaine de jeux bretons (jeux de boules, de palets, de quilles, et de force) sera installée sur un espace de 3500 m². Une partie des jeux sera installée sous des préaux et l’autre partie en plein air.

L’intégralité de l’article

Open Bretagne-Chine : les Nouvelles Routes de la Soie

Open Bretagne-Chine : les Nouvelles Routes de la Soie

L’Open Bretagne Chine se tient en 2018 pour sa cinquième édition, et est le fruit d’un partenariat entre cinq étudiants de Sciences Po Rennes et l’association France Chine International. L’ambition de l’événement auquel Bretagne Prospective apporte son soutien est de mener une réflexion sur le modèle d’exportation et sur l’ouverture à l’international de la Bretagne, et sur ses opportunités dans le cadre du projet chinois des Nouvelles Routes de la Soie. Ces nouvelles liaisons entre l’Europe et la Chine devraient en effet permettre une augmentation des échanges entre les deux territoires. Il s’agit alors de réfléchir à l’intérêt des acteurs bretons – publics comme privés – de s’investir dans ce dispositif. L’événement s’organise sous la forme de tables rondes et de conférences, autour de six thèmes : agro-alimentaire, logistique, culture, NTIC, économie/investissement et Smart Cities. Le forum se tiendra à Sciences Po Rennes, de 13h45 à 19h le 19 avril.

https://openbretagnechine.wordpress.com